Un hôtel ancien, des événements étranges...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Présentation de Adam Fleming

 :: Avant de rp :: Les présentations :: Les présentations des PNJ’S Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 11/05/2017
Jeu 11 Mai - 18:16
Avez-vous déjà ressenti l'euphorie ? Prend ça tu comprendras.


Adam Fleming
♦ Nom civil : Adam Fleming
♦ Prénom(s) : Adam
♦ Age : 23 ans
♦ Orientation sexuelle : Homosexuel Refoulé
♦ Origine : Californien
♦ Fonction :Etudiant en université
♦ Pouvoir : ////


I'm FABULOUS!


Adam FLEMING est un jeune adulte d’une petite taille, parfois nous le prenons pour plus jeune qu’il ne l’est et il doit avouer que ça le complexe un peu, son corps est en forme de H et il possède des traits fins dévoilant une légère musculation. Sa peau est rosée, mais moins fragile que les personnes ayant le teint blanc. Il est tatoué autour de son cou s’arrêtant ainsi au haut de son torse. Il en a aussi aux deux bras qui sont juste là pour servir de décoration, ils n’ont pas de signification particulière. Il a un visage allongé et lisse, cependant il n’a pas le visage parfait non, ayant fait du trafic de drogue il eut quelques soucis et maintenant une jolie cicatrice est présente sur son visage, lui donnant un air encore plus rebelle. Les cheveux d’Adam sont naturellement brun foncé, mais il a fait une coloration donc vous allez le voir avec une teinture bleue ou plus précisément du turquoise avec les côtés rasés. Il a de grands sourcils épais qui souligne son délicat visage. Il n’a pas les yeux véritablement rouges de nature, il porte des lentilles pour se donner un genre, naturellement ses yeux sont de couleur marron. Pour la plupart du temps Adam se bat donc il aborde souvent un pansement sur le visage ou bien des coupures. Son nez est droit et il est dominé par le un septum, un anneau dans ses narines. Sous ses lèvres qui sont épailles, il porte un piercing, la plupart du temps la gente féminine est attiré par ce petit bijoux. Avant quand il se conduisait comme un connard bourgeois il s’habillait à la mode pour plaire à tout le lycée, mais depuis qu’il a changé il suit un mouvement « décalé » et « étrange » pour pouvoir enfin s’affirmé et se rebeller contre tout. Ses vêtements sont généralement sombres pour lui donner un côté mystérieux, mais il accorde souvent cette couleur avec des couleurs pétantes qui se voient à des kilomètres et qui lui vont bien.




Je suis fou, et vous?


Aux premiers abords, je peux paraitre comme quelqu’un étant blasé devant n’importe quelle situation, il parait même que parfois j’ai l’air d’un jeune homme en dépression. A vrai dire depuis que j’ai perdu mes chances d’être avec celui que j’aimais, je ne vais pas bien.  Tout allait si mal, j’allais sans doute me marier et reprendre la foutu entreprise de mon père. En fait je suis désintéressé par tout, le monde qui m’entoure, je méprise les individus que je croise, ils sont si petits à mes yeux. La seule vision que j’ai et que je souhaite voir pour toujours est le sourire de Toby et de le rendre heureux malgré tout. Je n’ai pas la chance d’avoir le statut de petit-ami, mais je ferai en sorte qu’il soit souriant tout le temps. Je suis un homme jaloux et possessif qui ne supporte pas de perdre les choses ou les personnes que j’aime. Le fait de me sentir abandonné par mon ex meilleur ami me suffit. Je suis vraiment quelqu’un qui peut agir comme un salop avec les personnes se trouvant autour de moi, il m’arrive parfois d’être sadique avec les personnes qui sont plus faibles que moi. Je suis vulgaire et je ne fais pas le moindre effort pour les nouveaux arrivaient, mise à part devant mon bien aimé.

Vivant dans une famille bourgeoise tout a toujours été fait à ma place, donc je suis quelqu’un de très dépendant et bordélique, je ne sais même pas me faire à manger tout seul ni même faire le ménage, mais j’essaye de me débrouiller par moi-même, même si je dois avouer que c’est assez catastrophique. Je vais à l’université et même si je n’ai pas l’air d’être quelqu’un qui attache une réelle importance aux études avec mon air « je me fous de tout », je suis très intelligent. Lorsque que je joue au séducteur c’est pour combler le vide qui est en moi ou pour rendre jaloux l’homme que j’aime Toby. Je taquine les filles jusqu’à ce qu’elles cèdent et viennent dans mon lit pour que je puisse profiter d’elles pendant un soir. Je renie les personnes homosexuelles, car je les déteste et j’en ai peur et à vrai dire parfois j’ai dû mal à me dire que je les déteste, car mes fantasmes sont troublants et Toby est là.
Mais la vérité est telle que je suis une personne qui ne va vraiment pas bien, je ne le montre pas et je me cache sous une personnalité odieuse, je fais du mal autour de moi pour cacher mon désarroi, cependant quand je me retrouve seul, tout mon être voudrait crier que je suis quelqu’un de sensible qui ressent des choses, le fait que je souffre de mon futur, de mes émotions, de ce que je suis devenu depuis que j’ai connu Toby. Pour essayer de m’en sortir par moment je prends de la drogue qui me fait planer pendant des heures et qui me fait me sentir bien. Malheureusement cette drogue a des effets secondaires, j’ai des trous de mémoire, mais apparemment ce n’est qu’à ce moment-là que je laisse apparaitre mes vrais sentiments tout en faisant des conneries.





Il était une fois...


Lorsque je naquis le 29 octobre 1993, mon destin fut déjà tracé. Effectivement mon père était le patron d’une grande entreprise mondiale très connue, tandis que ma mère l’assistait dans ses projets. J’ai grandi dans la solitude, sans l’amour de mes parents. J’avais des nounous qui s’occupaient de moi avec beaucoup t’attention, elles faisaient très bien leur travail, mais j’étais déjà devenu quelqu’un d’abjecte. Une personne détestable sur tous les points qui ne désirait qu’une seule chose en réalité l’amour de ses parents, de l’attention de ces derniers.  Cependant je ne pouvais pas me plaindre des conditions dans lesquelles j’ai grandi, j’avais eu une belle maison, des jouets à n’en plus finir. J’étais un enfant pourri gâté, tout ce que je demandais mes parents me l’offraient, ils faisaient ça pour ne plus que je les embête et du moment que ça ne les empêchait pas de travaillés ils s’en fichaient bien de ce que je demandais. Depuis tout petit on m’a complimenté sur ma beauté ou sur tout ce que je faisais, c’est alors dès enfant que j’ai commencé à me prendre pour quelqu’un de supérieur aux autres. Mes parents m’ont placé dans un collège spécial, le directeur et les professeurs ayant peur de mes parents et de ce qu’ils pourraient faire si je me plaignais me laisser donc faire tout ce que je voulais comme par exemple me battre, imposer mes règles à tout le monde, avoir ce que je voulais quand je le souhaitais, harceler les plus faibles que moi dans tous les sens du terme. Je m’amusais de tout ça, de cette puissance qui m’était donnée en toute circonstance. Je suis devenu rapidement le garçon le plus populaire, l’homme qu’on admirait, qu’on craignait et qu’on n’osait jamais défier. Les chose se sont empirées quand je suis arrivé au lycée, l’alcool, la cigarette, le sexe tout arrivait d’un coup, je sortais avec plusieurs filles à la fois, mais sexuellement parlant je n’avais pratiquement aucun plaisir, cependant j’en redemandais encore et encore, j’en voulais toujours plus.  Le fait de tromper n’était en rien significatif pour moi à vrai dire je m’amusais. Malheureusement mon regard se dirigeait parfois dans directions qui n’étaient pas bien, comme le fait de regarder, de fixer même un homme pendant plus de cinq seconde et de scruter son corps. Le groupe des intellos, des geeks et des solitaires étaient mes souffres douleurs et cela avait continué encore pendant deux ans sans que personne ne m’arrête.

Jusqu’au jour où un garçon du nom de Toby MORAITIS est venu me remettre à ma place, alors que je venais de lui faire une remarque assez déplacée. Je fus assez surprise de ça et surtout j’étais bouche bée, jamais personne n’avait osé me remettre à ma place, c’était bien la première fois et je fus assez curieux après ça, je m’étais dirigé vers lui en ayant comme objectif de le connaître, alors que j’avais posé ma main sur son épaule il me mit un coup de poing, ce qui me fit tomber par terre, le nez en sang, je fus assez choqué qu’il ait osé une telle chose, me répondre est une chose, mais me frapper en était une autre. Je suis resté sur place sans dire un mot, je l’avais même laisser partir, le lendemain je suis revenu tenté ma chance pour essayer de le fréquenter, il semblait cependant froid et distant.

J’aurai pu très bien laisser tomber à ce moment-là, j’aurai pu partir et le laisser pour élaborer des plans pour lui faire payer son affront, mais sans que je puisse l’expliquer il m’attirait. C’était plus fort que moi, je voulais en savoir plus sur lui, me rapprocher de lui. Au fil du temps il a commencé à m’accepter dans son entouré, j’ai même commencé à arrêter mes conneries pour aller en cours pour travailler. Voyant que je changeais nous sommes devenus amis et nous avons appris à nous connaître. J’étais devenu raide dingue de lui, je voulais qu’on reste tous les jours ensemble, H24 sans aucune pause. Nous sommes par la suite devenus meilleur ami, j’ai commencé à me rebeller contre mon père pour être contre le fait de reprendre l’entreprise.

Malheureusement ce moment magique que je connaissais avec Toby se termina. Un jour il m’avoua ses sentiments qu’il avait envers moi, je fus choqué au début voir même un peu apeuré par cette situation.  Il m’avait même embrassé, j’avais ressenti une sensation étrange, mais mon corps bougea tout seul et je l’ai repoussé trouvant ça inhumain et écœurant du moins c’est ce que je croyais. Ce garçon était donc homosexuel, une personne pas normale, une abomination de la nature selon ce que je pense enfin selon ce que mes parents pensent, ils m’ont mis ces idées en tête. Je lui ai  donc avoué la vérité, mais au fond de moi un sentiment de tristesse m’avait envahi de tout part, je ne savais pas pourquoi. Depuis ce jour important mon meilleur ami disparu du lycée et ne me donna plus aucune nouvelle. J’ai su qu’il s’était déscolarisé grâce à ma puissance que j’avais gardé. Ce fut le plus grand regret de ma vie, ne pas avoir accepté ses sentiments et lui avoir dit que j’étais homophobe.  Je savais qu’il allait disparaitre et ne jamais revenir, m’abandonner avec une force, encore plus violent que quand je lui avoué être contre les homosexuels.

J’ai tenté à mainte reprise de l’appeler ou d’avoir à nouveau contact avec lui, mais chaque fois que je savais son numéro ou son adresse e-mail, ça changeait miraculeusement, j’étais choqué. J’étais tellement désespéré que je suis redevenu l’être détestable que j’étais au début du lycée. Lorsque que j’ai eu mon bac, je me suis mis à fréquenter des personnes mauvaises comme des dealers de drogue, une nouvelle drogue circulait en ce moment c’était la drogue Saint. Les seules activités qui me permettaient d’oublier tout ça, c’était tout simplement de boire, de fumer, de faire des conneries et me taper des femmes tout le temps sans jamais ressentir le moindre plaisir. Quelques temps plus tard j’ai réussi à avoir des informations qui concernaient Toby, j’ai sauté sur l’occasion pour le retrouver, car je ne savais pas quoi faire sans lui. Je me sentais vide depuis qu’il n’était plus avec moi. C’était un sentiment terrible.  J’avais changé physiquement, j’avais des équateurs, des tatouages, des cheveux colorés. Nous pouvons dire que j’avais adopté le look typique d’un gars qui veut se rebeller. J’ai demandé à mes parents d’aller à l’hôtel se nommant Dante’s Cove, j’ai promis qu’une fois que j’aurai terminé mes études à l’université de la ville Eureka j’allais reprendre la place de chef d’entreprise comme ils avaient prévu depuis que je suis né. Ils acceptèrent à cette condition, ils me donnèrent de l’argent sur mon compte pour que je puisse y vivre aisément sans jamais travailler. Je savais que mon père et ma mère accepteraient si j’énonçais cette condition, je savais aussi que si maintenant je tenais de fuir, ils trouveraient un moyen pour me retrouver, me fiancer à une personne que je n’aie pas pour que je reste à tout jamais prisonnier de mes responsabilités.

Lorsque je suis arrivé au Dante’S Cove, Toby avait été choqué de me retrouver ici et il s’était même demandé ce que je fabriquais ici. Au début ce ne fut pas facile de lui parler, car il était distant, froid, comme au début de notre relation, c’est ainsi que j’ai compris qu’il était trop tard pour que je tente quoi que ce soit, mais je voulais réellement qu’on redevienne ami, alors je me suis excusé de mon comportement que j’avais eu vis-à-vis de lui, que je me sentais ignoble, qu’il n’y avait pas de mot pour décrire mon acte de lâcheté, il accepta finalement mes excuses et on put redevenir ami comme avant, mais je sentais bien qu’il restait un peu distant, je pouvais le comprendre. Au fond de moi je souffre, mais grâce à la drogue Saint j’arrive à surmonter mes blessures et a aller de l’avant tout en reniant mon homosexualité que j’ai découvert réellement quand Toby m’avait quitté, oubliant parfois même mon avenir qui était tracé depuis le début.





♦ Pseudo HRP? : Adam mais vous pouvez me donner des surnoms
♦ Parles nous de toi : 20 ans, Apprentissage toilettage canin, cosplay anime etc..  
♦  Comment es-tu arrivé ici? :Je suis la créatrice.
♦ Quelque chose à nous dire? :  J'espère que mon personnage est plaisant.
♦  Avatar : Viens de l'artiste Kyoux



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 01/05/2017
Ven 26 Mai - 11:16

Tu es validé(e)
Nous te félicitons.


Fiche PNJ VALIDÉE.

Tu peux dès à présent aller faire les recensements juste ici > http://dante-s-cove.forumactif.com/f6-les-recensements
Tu peux aussi faire ta demande de rp qui se trouve juste ici > http://dante-s-cove.forumactif.com/f14-les-demandes-de-rp
Mais aussi si jamais tu as envie tu peux aller faire ta fiche de liens qui se trouve ici > http://dante-s-cove.forumactif.com/f7-gestion-du-personnage

Nous te souhaitons un agréable séjour à l'hôtel Dante's Cove.

Cordialement le staff de Dante's Cove.

anglycanne sur epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Opéra de Paris - 2009/2010 (Présentation de la saison)
» Opéra de Lille - Saison 2008-2009 Présentation
» Adam green & Carl Barat
» Renée Fleming
» Message de la part d'Adam Gussow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dante's Cove :: Avant de rp :: Les présentations :: Les présentations des PNJ’S-
Sauter vers: