Un hôtel ancien, des événements étranges...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Nouvelle victime. [ Âmes sensibles à s'abstenir ]

 :: La ville :: Aile Est :: Rue Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 02/05/2017
Lun 16 Oct - 14:50
Nouvelle victime.Hope Park & Griff Atwood  

Ce matin-là vers trois heures du matin, je me retrouvais accroupit dans les rues sombres. Je regardais les passants qui traversaient la rue, apparemment, ils venaient de finir leurs soirées après une bonne cuite. Certains ne tenaient pas droit et éclatèrent de rire pour rien, pourtant à cet instant précis la pluie tombait du ciel et les personnes ne s'en préoccupaient trop amusé par leurs bêtises. Je les regardais curieusement, mais tout gardant le visage baissé au sol habillé de vêtement décontracté, pour commencer un sweat-shirt rouge et un pantalon noir avec des baskets de la même couleur que mon haut. J'avais rentré mes mains dans mes manches pour ne pas avoir froid. La capuche cachait mon expression et mon visage, mais parfois les personnes qui m'observaient ou avaient le malheur de croiser mon regard, ils me regardaient avec crainte et s'en éloignait.

Le défilé passait et soudain un inconnu shoota dans une canette et celle-ci se cogna contre mon genou. Ma simple réaction fut que mes yeux écarquillèrent de surprise et le releva la tête vers le coupable en penchant doucement la tête de manière étrange. Je regardais de nouveau la canette et soudain un sourire se dessina sur son visage avant de prendre la main la canette de bière et de se rapprocher de l'homme.


- Monsieur, je crois que cela vous appartient n'est-ce pas ?

J'étirais un sourire angélique avant de tendre la fichue boisson qui m'avait en réalité légèrement irrité. Ou enfin, non, je me trouvais seulement des excuses pour pouvoir m'amuser. Dans ce moment, je m'ennuyais, je ne pouvais pas m'amuser, car je n'avais pas de travail pour l'instant. Il fallait que je trouve une solution pour me mêler aux personnes d'une manière ou d'une autre. Mon interlocuteur se mit à grogner et à faire son ivrogne en me poussant et me parlant mal.

- Qu'est-ce qu... Tu m'veux... Hic ! En... Enfoiré... Hic... Dégage !

M'avoir poussé me fit reculer d'un pas avant de le regarder avec étonnement et un sourire malicieux traversa mes lèvres. Je relevais les yeux vers la personne avant de cligner des yeux et de murmurer des choses incompréhensibles. Je regardais l'homme se tourner et marcher en direction d'une petite place qui n'était pas très accueillante. En sentant les gouttes sur celui-ci, il se mit à éternuer et un frisson parcourra son corps, car il était trempé sous la pluie et n'avait pas de parapluie. Cependant, en essayant un peu plus de raisonnement, il entendit des pas se rapprocher et l'inquiétude montait dans son esprit. Il se retourna rapidement en se demandant si ce n'était pas moi qu'il l'avait suivi, mais il n'y avait personne. Il hoqueta dû au mauvais alcool et soupira de soulagement avant de fermer les yeux.

- J'ai vraim...ment... Hic... Tirer sur bouteill.... Hic !

Il se retourna pour reprendre son chemin, mais soudain ses yeux s'écarquillèrent et des gouttes de sueur suintaient son front. Son visage d'ivrogne se déforma par l'erreur. En réalité, ce qu'il avait vu s'était mon visage qui s'était retrouvé à cinq centimètres de celui-ci. Les yeux étaient écarquillés par l'exaltation et j'étirais un sourire sadique aux lèvres qui montaient jusqu'à mes oreilles.

- BOUH !

L'homme recula et se mit à hurler en passant sa main sur sa poitrine comme pour calmer son corps. Je m'approchais un pas vers lui en sortant un taser de ma poche.

- J-je ! Je s-suis d-désolé ! Pardonnez-moi !

Je fonçais vers ma victime avant de lui lancer une décharge électrique. Celui-ci hurla avant te tomber par terre, mais toujours conscient. J'étirais un sourire en coin en me léchant les lèvres.

- Et si nous jouons un peu ensemble ?

Je me rapprochais de lui avant de se mettre à son niveau et de prendre ses cheveux avec mes mains. Je les tirais pour faire traîner le corps de ma victime et pour me diriger vers le grillage en face d'où nous étions.



©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 15/10/2017
Age : 20
Lun 16 Oct - 16:29
Alors que j'étais tranquillement en train de finir ma journée de travail et que j'étais en train de ranger chaque chose à sa place pour ne pas à avoir à entendre la patronne gueuler, une jeune femme aux cheveux courts blonds rentre dans la pièce où je travaille. En entendant la porte s'ouvrir, je tourne mon regard sur ma collègue de travail en penchant la tête sur le côté.

- Il y a un problème quelque part ? Demandais-je calmement.
- Non, mais on prévoit de sortir aller voir un verre dans un bistrot, tu viens avec nous ? Me demanda-t-elle.

Je me redresse doucement après avoir fini de ranger les bandes de cires dans leurs boîtes et avoir mis les boîtes dans le placard que je referme en me redressant. Est-ce que je devrais aller avec eux ? Ça me fera un peu de compagnie et ça fait longtemps que je ne suis pas parti boire un verre avec des "amis", enfin si je pouvais les appeler comme ça. Je me met doucement à soupirer et enlève la blouse rose, que je met pour protéger mes affaires, laissant apercevoir une magnifique robe noire moulante sur le haut de mon corps et un peu éventé sur le bas de mon corps laissant le bas de ma robe m'arrivait à mi-cuisse accompagné d'une belle paire de talon vernis et brillante noire. Je met ma blouse rose sur la porte veste derrière la porte et prend ma veste blanche et la met.

- Venir avec vous et boire un coup va me faire du bien après la journée que je viens de passer. Lui dis-je osant un petit sourire que je perds bien vite.

Elle fut contente de ma réponse, je ne comprends pas vraiment sa réaction, mais je passe outre, je ferme la porte derrière moi et sort les clés de ma veste et ferme la porte à clé. Je la remet dans la poche de ma veste et je finis par suivre ma collègue en dehors de l'hôtel dans lequel je travaille. Je souffle un bon coup une fois dehors et que le froid de la nuit frappe mon visage et mes jambes nues. Les autres étaient déjà en train de nous attendre, c'est alors que nous nous dirigeons dans la bonne humeur, pour eux, vers un bistrot assez chic. Nous rentrons à l'intérieur et nous allons nous asseoir, nous n'avions à peine poser nos postérieurs sur les fauteuils confortables de ce bistrot qu'un serveur vient déjà nous accueillir et nous demander si nous avions fait notre choix. Mes collègues avaient tous commandé de l'alcool forte, je sens que je ne vais pas rester longtemps a leurs côtés et je demande au serveur un simple sirop à la menthe, ne supportant pas vraiment bien l'alcool.

Le début de soirée c'était bien passé, mais au moment où mes collègues ont commencé à demander encore et encore des verres d'alcool, j'ai rapidement fini mon verre de sirop, pris ma veste et je me suis dirigée vers le bar et j'avais payée au barman mon verre de Sirop. Je suis retournée auprès de mes collègues et je me suis inclinée doucement devant eux, chose que j'avais toujours appris de ma mère que nous Coréens faisons souvent pour remercier, saluer ou encore dire au revoir. Mes collègues me regarde et l'un d'eux me parle tout en riant pour un rien.


- Oh non, ne nous quitte pas maintenant Hope, on s'amuse bien, en plus tu n'as pas pris d'alcool.
- Je suis désolée, mais je commence à être fatiguée et l'alcool n'est pas une chose que j'apprécie en réalité. Je vous souhaite une bonne soirée et une bonne nuit aussi. Nous nous voyons demain à l'Hôtel, faites attention en rentrant.

Je finis par soupirer en les entendant râler et je me met vite à quitter le bistrot, encore une fois, le froid de la nuit me frappe en plein fouet pour mon plus grand bien, il faisait terriblement chaud là-dedans. Je passe une main dans mes cheveux et je me met en route pour aller dans mon petit studio que j'avais trouvée et que j'avais pu payer avec le reste de l'argent que j'avais eu quand je travailler encore à Séoul. En passant devant une petite place qui ferait frissonner n'importe qui, je fus surprise d'entendre un hurlement provenant justement de la petite place. Mon esprit me dit que ce n'était que mon imagination, mais ma conscience me cris que j'avais bien entendu le bruit et que je devrais aller voir si quelqu'un avait besoin d'aider. Je soupire encore une fois, puis je m'avance doucement dans cet endroit faisant résonner le bruit du claquement de mes talons sur le sol.

- Eh oh ! Il y a quelqu'un? Demandais-je pas du tout rassurer.

En continuant d'avancer, je vois deux silhouettes, je continue de m'approcher pour mieux savoir à qui appartenait ses deux corps. Je m'arrête rapidement en voyant un pauvre homme se faire "massacré" par un autre type.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 02/05/2017
Mar 17 Oct - 16:11
Nouvelle victime.Hope Park & Griff Atwood  

Une fois que je l'envoyais au grillage d'une manière violente, je m'accroupis de nouveau en face de lui sortant dans ma poche du fil barbelé ainsi qu'un marteau et des clous. Remarquant le visage de ma victime, je penchais doucement la tête sur le côté. Celle-ci montrait une facette déformée par la peur et l'angoisse. Des larmes coulèrent d'ailleurs l'ivrogne en me lançant un regard suppliant. J'étirai un sourire rassurant en fermant les yeux.

- Ne pleurez pas voyons ! Vous allez me faire passer pour un homme cruel et sans scrupule. Juste parce que vous m'avez lancé une canette de bière sur moi. Je ne suis pas si impulsif que cela...

L'homme se rassurera un peu et hoqueta pour essayer de se calmer, mais il regardait du coin de l'œil mon matériel en question.

- Qu'allez-vous faire de cela ?? Laissez-moi, je vous en prie !

Je tournais mon regard vers les objets de bricolage curieux avant de prendre ceux-ci et de le regarder avec un sourire mesquin et légèrement sadique, mais tout en gardant ses yeux normaux, je n'avais pas l'air d'un cinglé, enfin d'un possédé, mais tout de même s'était quelque chose d'alarmant pour la victime.

- Avec quoi tu veux t'amuser ? Barbelé ou bien le marteau ?

Le calme revint et j'entendis des pas de haut talon, curieux se me retournais en penchant la tête sur le côté avant d'apercevoir une longue silhouette fine. Je découvris alors le corps d'une femme, elle s'avançait doucement vers moi et mon jouet, mais ne semblait pas m'avoir aperçu au début. Quand ses yeux se posèrent sur les miens, je repris un sourire angélique avec le marteau et les clous en mains.

- Bonsoir ou plutôt Bonjour, tu es perdue ? Peut-être veux-tu nous rejoindre ? On s'amuse tellement bien.

Je ricane et l'enlevai de devant mon compagnon qui était charcuté de partout.



©️ CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 15/10/2017
Age : 20
Sam 21 Oct - 18:04
En voyant la personne qui était collé au grillage de la petite rue, j'ouvre grand les yeux en posant ma main sur ma bouche et je pose mon regard sur toi rapidement et regarde tes mains. Je prends peur, mais qu'est-ce que tu voulais lui faire à ce pauvre homme ? Qu'est ce qu'il t'avait fait pour que régisse aussi violemment comme ça avec lui, le pauvre, il était en terrible état. Je me recule doucement en voyant ton sourire, il était peut-être angélique, mais un sourire comme ça, alors que vous avez un marteau et des clous dans les mains ce n'était vraiment rien de bon. Je recule encore puis, je prends mon téléphone dans mon sac rapidement tremblant, il fallait que je prévienne la police et aussi les samu, je ne pouvais pas laisser cet homme comme ça, en prenant mon téléphone et en l'allumant je te regarde et ose enfin parler.

- Qu'est-ce que cet homme a bien pu vous faire pour que vous lui fassiez toutes ses horribles choses ? Il faut que j'appelle la police et que je prévienne le samu, je ne peux pas le laisser ainsi et vous … Vous devriez vous faire enfermé.

C'était bien la première fois que je voyais quelque chose comme cela et je n'avais qu'une envie partir très rapidement après avoir bien regardé l'état de l'homme, déjà que la rue n'était vraiment pas accueillante, alors arrivée ici et voir cela ce n'était vraiment pas quelque chose que j'avais envie de voir surtout pas ce soir-là. Je soupire un bon coup et je compose le numéro de la police, j'attends un moment avant d'avoir quelqu'un au bout du fil. Je commence à lui parler de l'état de l'homme et de ce qu'il se passe et je commence à marcher un peu plus loin pour voir s'il n'y avait pas le nom de la rue, malheureusement, il n'y avait rien, je commence à décrire la rue puis raccroche quand la personne au bout du fil me dit qu'ils allaient arriver d'ici quelques minutes le temps de prévenir un maximum de policier. Elle le remercie et au moment où elle voulait appeler le samu mais, sans qu'elle comprenne pourquoi, son téléphone fut brusquement jeté au sol, ce brisant d'un coup.

- M … Mon téléphone … Mais … J'ai vraiment bossé dure pour me le payer ...

Je suis vraiment surprise de voir que mon téléphone était maintenant à terre complètement défoncer, j'avais économisé tellement de temps pour pouvoir me le payer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ames sensibles s'abstenir...
» [Info] Bill : nouvelle coiffure, nouveau style : photos !
» La petite nouvelle: Saranayde
» [info]C'est confirmé! bill a bien une nouvelle coiffure
» Nouvelle rockeuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dante's Cove :: La ville :: Aile Est :: Rue-
Sauter vers: