Un hôtel ancien, des événements étranges...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 22/06/2017
Dim 25 Juin - 14:35

Junji Tanaka

♦ Nom civil : Tanaka
♦ Prénom(s) : Junji, Jun
♦ Age : 28 ans
♦ Orientation sexuelle : Bisexuel
♦ Origine : Américain, Japonais
♦ Fonction : Réceptioniste



►Physique◄

Junji est un bel homme. Ou tout du moins, c'est ce que beaucoup de personnes pensent lorsqu'elles croisent sa route.
Haut de ses un mètre quatre-vingt-trois, sa silhouette n'est pas svelte pour autant. En effet, il possède une bonne carrure qui le rend sûr de lui et force au respect. Pour ne pas dire, il passe trois à quatre heures par semaine dans une salle de musculation pour garder une certaine forme physique.
Même s'il semble en imposer, sa démarche, quant à elle, reste fluide et droite. Il n'omet pas néanmoins de démontrer qu'il reste fier du personnage qu'il représente.
Frimeur ? Oui et non. Il aime jouer de son charme dirons-nous. C'est plus correct et qui plus est, ce gentleman ne fait nullement vulgaire.
Pour agrémenter le tout, il s'est autorisé quelques petites touches personnelles. Vous pourrez remarquer que malgré la couleur brune de ses cheveux, les pointes sont colorées en un frais rouge sang, ce qui fait ressortir d'ailleurs la couleur de ses yeux. Être surnaturel de part cette couleur doré me direz-vous ? Fort heureusement, cela n'existe que dans les contes de fée ! Ce sont simplement des lentilles fantaisistes. Lui qui n'aime pas sa couleur sombrement basique, vous ne le verrez que très rarement les retirer. Cela fait de lui quelqu'un de plus... exceptionnel !
Au travail, vous le verrez toujours habillé de son uniforme de majordome. Pas un pli, pas une tâche, pas une mauvaise odeur ! Il se doit de rester un homme parfait et qui reste à la disposition des clients séjournant dans l'hôtel. Oui, en conclusion, c'est un homme soigné !
Dans la vie de tous les jours, c'est quelqu'un qui reste propre sur lui, mais qui se la joue plus « à la cool » : Jean, baskets, débardeur...
Au final, c'est un homme qui se respecte !



►Caractère◄

Les apparences sont souvent trompeuses. Mais pour le cas de Junji, le sentiment qu'il transmet est pur réalitée, enfin au départ en tout cas. De part sa carrure, vous pouvez sentir que si vous osez le taquiner un peu trop, il ne pourra que vous le rendre par un semblant de force. Il n'est nullement bagarreur, mais lorsqu'une certaine limite est dépassée, ne vous étonnez pas si vous recevez un coup ou une pseudo menace.
Froid? Non plus. C'est juste une carapace qu'il s'est construit de façon à ne pas laisser ses sentiments prendre une trop grande place. Pourquoi? Parce qu'il ne veut plus d'attache. Enfin pour limiter la forme d'attache, il ne veut plus tomber amoureux... Et si cela venait à arriver me direz-vous? Dans son cas, il tentera de ne pas céder à la tentation. C'est difficile c'est vrai, mais de part son passé, c'est un homme qui a souffert et qui a donc décidé de ne plus éprouver le moindre attachement amoureux.
Mise à part cela, il reste quelqu'un de bon. Qu'entends-je par là? C'est-à-dire que s'il vous voit peiner sur quelque chose, il sera le premier à tenter de vous assister. Que ce soit dans le travail, dans la vie quotidienne ou bien si vous avez besoin de monnaie, il fera toujours le nécessaire pour que vous alliez mieux.
C'est aussi un bon pote. Les soirées apéritifs, cinéma, boite de nuit et j'en passe sont des loisirs qu'il s'autorise de temps à autre avec les gens qu'il côtoie assez souvent. Mais assez souvent ne veut pas dire que vous êtes un bon ami. Les amis? Très peu pour lui! Ca vous crache dans le dos dès que ça peu, malgré la confiance que vous mettez en un. C'est pour cela que le copinage reste le seul lien que vous puissiez espérer un jour avoir avec lui.


►Histoire◄
C'était un jour d'orage...
Il y avait de grandes bourrasques et les gouttes d'eau venaient s'écraser violemment contre les vitres d'une chambre à la lumière tamisée. Quelques éclairs parfois apparaissaient pour laisser entendre quelques secondes après un bruit détonant. Une femme criait sa douleur alors qu'une sage-femme était intervenue précipitamment au sein de cette famille. Quelques heures plus tard, c'était les cris d'un nourrisson que l'on entendait. La porte s'ouvrit alors. La sage-femme tenait en ses mains ensanglantées un petit garçon du nom de Junji. Le père fût comblé de joie, mais lorsque la jeune femme qui faisait partie du milieu hospitalier lui apprit la mort de sa femme, il accourut aussitôt dans la chambre pour la pleurer. Ainsi se finit cette soirée par les cris et les pleures du père de famille...

Ce jour-ci était un jour nouveau! Junji avait 3 ans, le temps pour lui de connaître les joies, mais aussi les peines de l'école. C'était un petit garçon assez timide qui n'osait pas allez vers les autres. Il préférait jouer seul à s'inventer des histoires plutôt que de participer à celles des autres. Très peu se souciait de lui, bien que les adultes, eux, l'aidaient à s'intégrer, sans grand succès. Jusqu'à ce qu'une nouvelle petite fille vienne à s'inscrire dans sa classe en cours d'année. Aya. Une jolie petite brune aux yeux sombre. Elle non plus ne respirait pas le bonheur à première vue. Pourtant, au bout de quelques jours, la petite demoiselle osa rencontrer le petit solitaire du nom de Junji. À partir de ce jour, ils ne se lâchèrent plus. Jusqu'à ce qu'ils grandissent et finissent par rejoindre des établissements scolaires différents....

La période de l'adolescence n'est pas chose facile, surtout lorsqu'on a un seul et unique exemple dans sa vie. Celui de Junji n'était autre que son père. Chef d'un restaurant rapide, il y consacre la plupart de son temps afin de subvenir à leurs besoins quotidiens. Mais le jeune ado' aimerait pourtant partager beaucoup plus de choses avec son père. Il ne le connaissait que peu, alors pourquoi devoir le nommer "Papa"? Il était censé partager sa vie avec lui mais, le travail semblait être trop imposant dans sa vie. Le jeune homme l'aidait parfois. Son père le lui rendait bien par des présents mais très peu par son affection. Alors, un jour où cela fût trop pour lui, il se décida de fuguer... Puisque que son patriarche ne s'en souciait que peu, à quoi bon rester plus longtemps?... Mais où pouvait-il bien aller sans argent? Sans amis sous la main? Il se décidait à simplement rentrer tard dans la nuit. Etrangement, le restaurant était encore allumé. Curieux, il s'était approché de la porte pour voir que son père fondait en larme sur la table de son restaurant, entouré de policier. Une immense douleur s'invita dans son coeur et c'est sans hésitation que le jeune garçon couru dans les bras de son père.
-J'ai déjà perdu beaucoup à la mort de ta mère. Ne me fais pas tout perdre en me quittant toi aussi!...
Ceci fût la déclaration d'amour d'un père à un fils, pour la première fois.

L'heure des grandes études avaient sonnées! Il était temps pour Junji, âgé de 20 ans, de se responsabiliser! Quoi de mieux que d'être en pensionnat la semaine et revenir le week-end pour aider son père au restaurant afin de financer ses études? C'était décidé, il voulait devenir un grand chef cuisinier! Ainsi, il pourrait élaborer d'autres menus pour le restaurant de son patriarche et le développerait à mesure que les fonds pourraient rentrer! C'est pourquoi il intégra une école spécialisée et y fit une surprenante rencontre. Aya! Sa grande amie de l'époque. Dès ses retrouvailles avec elle, Junji commença à voir les gens différemment et à commencer à les apprécier. Ainsi certaines personnes pouvaient toujours autant vous aimer, même après autant de temps sans se voir ni même se parler? Cela lui semblait incroyable. C'est un intégrant un petit groupe d'ailleurs qu'il apprit à se lier d'amitié et à ressentir un sentiment encore méconnu envers la jeune et jolie Aya. Pourtant, il ne se déclara pas. Trop timide sûrement, à moins que cela ne soit le fait qu'un garçon n'ait déjà posé les mains sur elle. Qu'importe, cela ne durerait pas longtemps vu l'animal!

La fin des études étaient arrivées et pourtant, le couple Aya et Takeo avaient tenu jusqu'ici, sans qu'il ne puisse y changer quoique ce soit. De retour aux sources et après des échanges émouvants avec son père, Junji mit la main à la patte. Une nouvelle carte, un petit rafraichissement à l'établissement et les affaires fleurissaient de nouveau!

Quelques années plus tard, un jour, alors que Junji s'occupait de la fermeture de l'établissement, une jeune femme trempée jusqu'aux os et tâchée de boue entra brusquement. Elle criait de panique "Cachez moi!! Cachez-moi!! Il ne faut pas qu'il me trouve! Cachez-moi s'il vous plaît!!". Surpris par cette demande, Junji ferma les portes sans tarder et éteignit les lumières avant de la rejoindre. Elle était couchée en foetus derrière le comptoir, en larme. Il la rassura du mieux qu'il pu avant qu'elle ne se redresse enfin pour montrer son visage. Aya... Elle lui expliqua qu'elle s'était fiancée à Takeo une année après la fin de leurs études et que depuis ce jour-là, tout avait changé. Il était devenu odieux avec elle, la prenait pour une moins que rien et la soumettait à de violents coups physiques. Elle avait prit la décision de s'échapper de chez eux pendant qu'il travaillait. Et voilà qu'elle avait atterrit dans son restaurant. Elle souhaitait se faire une nouvelle identité et pourquoi pas apporter son aide en échange de sa protection? Sans hésiter, le jeune homme accepta son offre. Son père ne verrait pas d'inconvénient à ce qu'une femme les assiste.

Pendant quelques temps, le subterfuge fonctionna. Junji et Aya s'étaient avoués leurs sentiments et filaient le parfait amour. Elle s'était teinte en brune et portait des lentilles bleu pour ne pas être reconnue.
Alors qu'ils étaient près à sortir un soir après la fermeture de l'établissement, le jeune homme oublia les clefs de sa voiture à l'intérieur. Y retournant au pas de course pour aller les chercher, un bruit de frein crissant le mit en alerte face à chez lui. Courant vers l'extérieur, il fût trop tard lorsqu'il découvrit le corps sans vie de la douce Aya, étendu sur le bitume.
Il lui fallait à son tour partir de cet endroit, car il était persuadé que Takeo était dans le coup. S'il savait qu'elle se trouvait ici, nul doute qu'il pensait que la jeune femme lui avait tout raconté. Il ne mit que deux jours à réfléchir pour partir d'ici. Le temps de faire ses adieux à Aya en lui tenant une cérémonie intime au bord d'un lac. Le temps de se trouver un nouvel emploi et un nouvel endroit où vivre sans mêler son père à cette histoire. Le temps de tout préparer et de prévoir en somme! Laissant un simple mot pour son père avec un nouveau numéro de téléphone et quelques indications pour tenir Takeo en justice, il quitta le restaurant à contre coeur pour rejoindre les rangs d'un hôtel : Le Dante's Cove. Un nom à vous donner des frissons, un emplacement étrange mais... une chose était sûre, c'est que Takeo ne le retrouverait pas dans un endroit aussi étrange de part ses rumeurs, mais aussi pour sa spécialité à être idyllique aux yeux de tous.



►PARTIE HRP◄

♦ Pseudo HRP? :Comme vous le voudrez tant que ce n'est pas péjoratif x3
♦ Parles nous de toi : Tu as quel âge? J'ai 29 ans... Ouais c'vieux je sais mais bon c'est la vie qui veut ça! J'aime faire du doublage et chanter aussi... Puis faire des RPS aussi... Après si vous voulez en savoir plus contactez-moi ~
♦  Comment es-tu arrivé ici? : Une jeune fille qui a remarqué sur Facebook que je faisais des RPs et qui ma demandé tout un tas d'informations avant de me présenter ce forum! J'sais plus son nom par contre :\
♦ Quelque chose à nous dire? : Ca m'a l'air bien sympas par ici~ Je sens que je vais bien... m'amuser... héhé!
♦  Avatar : Touken Ranbu et il s'agit de Ookurikara
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 02/05/2017
Dim 25 Juin - 17:47
Bonjour et bienvenue,

Je voulais juste te dire que j'ai corrigé ton code qui avait légèrement bugé. Ne t'en fais pas ça ne vient pas réellement de toi, mais plutôt de forumactif. Donc pour éviter que cela se reproduise voilà un petit screen pour t'expliquer comment ne plus faire buger le code.

Effectivement forumactif a depuis deux/trois ans fait je ne sais quoi qui fait que la petite feuille blanche se décoche automatiquement, cependant il fait ABSOLUMENT la garder activer au risque de déformer le code quand on copie/colle. Voici le petit screen en question >

Il faut cliquer là:
 

Voilà, c'est pour t'éviter des désagrément lorsque tu continueras ta fiche.
Je te souhaite bonne continuation pour ta fiche.

Cordialement,
Joshua ARGAWAEN.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 22/06/2017
Mar 4 Juil - 18:18
Voilà fiche terminée ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 26/05/2017
Localisation : Secret !
Lun 10 Juil - 23:43
Coucou ! Pardon pour le délais !

Il y a quelques petites choses à revoir sur ta présentation, je vais te les citer :

- Dons ton physique, tu dis encore qu'il s'habille en "majordome". Ce n'est absolument pas la fin du monde puisque ça peut fonctionner dans un sens, mais si tu veux qu'il s'habille en fonction de son travail de réceptionniste, il faudrait modifier ; ça dépend juste de l,effet que tu veux lui donner, au final.

- Dans l'histoire, tu dis qu'il a fugué, mais au total ça n'aura pris que quelques heures, ce qui n'est pas vraiment considéré comme une fugue et à ce stade, il n'y aurait pas autant de policiers présents. Tu devrais augmenter un peu la durée de sa fugue pour que ce soit plus crédible et que le père ait vraiment le temps de s'inquiéter. Quelques jours, peut-être ? Pour ce qui est de l'argent, tu peux peut-être dire qu'il a volé la carte de crédit de son père avant de partir, un truc du genre (encore là ça dépend de ce que tu veux donner comme effet)

- La fille dans l'histoire change d'identité en changeant la couleur de ses cheveux et de ses yeux, mais ce n'est pas beaucoup... Pour vraiment devenir méconnaissable, elle devrait en rajouter. Par exemple, elle peut changer de coiffure et de style vestimentaire, ajouter des lunettes ou changer de maquillage, vraiment mettre le paquet pour ne pas se faire reconnaître ; Parce que sinon, elle serait trop facile à reconnaître.

Voilààà ! Bonne chance pour la suite !

_________________
Sometimes, it's better not to know. #7FA9D0

Imogen's Theme
♦️ Liar

Merci Josh pour le superbe vavaaaa ;A; <3

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 02/05/2017
Jeu 27 Juil - 12:45
Bonjour,

Je viens prendre des nouvelles concernant la fiche. Est-ce qu'elle avance ? Cela fait déjà maintenant un mois que ta fiche est postée et cela fait déjà presque 3 semaines que nous avons demandé des changements sans réponse de ta part (sachant que nous avons mis du temps à répondre nous nous excusons pour ça aussi).

Nous te laissons encore trois jours pour y répondre sinon nous serons dans l'obligation de la mettre dans les fiches refusées. (Avec la possibilité de la récupérer quand tu reviendras).

Si jamais tu n'as pas le temps, des soucis IRL ce qui est compréhensible n'hésite pas à poster dans la partie absence pour éviter un malentendu des plus désagréable qui serait de te supprimer.

En espérant te revoir bientôt !

Cordialement,
Joshua ARGAWAEN.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 02/05/2017
Mer 23 Aoû - 18:42

Fiche refusée
Nous sommes navrés.


Le temps écoulé, nous sommes dans le regret de déplacer la fiche.
Merci de contacter le staff pour récupérer la fiche.

Cordialement le staff de Dante’s Cove.
anglycanne sur epicode


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dante's Cove :: Avant de rp :: Les présentations :: Les présentations refusées-
Sauter vers: